24 octobre 2019 ~ Commentaires fermés

Toujours les mots

Toujours les mots, plus que jamais en partage.

Rejeter l’urgence, pour le moment en tout cas.

Privilégier la justesse, l’exactitude, la finesse de chaque mot ; les synonymes ne sont pas satisfaisants,pas ici, plus maintenant.

Pour tout cela, il faut que le corps réponde, réponde vraiment, réponde présent. Quand le corps lâche, le cerveau tout seul ne suffit plus. En fait, il faut que les deux ‘marchent’ bien ensemble. El quand ils calent, au redémarrage, il faut s’assurer que nous avons assez de carburant pour essayer d’atteindre la destination, celle que nous avions programmée…

En l’occurrence, le corps et l’esprit semblent bien répondre…

Repartir est toujours un bonheur, on échappe à la routine, on a de nouveau l’occasion de nous renouveler.

Se renouveler, exigence quasi vitale, cela laisse entendre des progrès accomplis, à accomplir, l’espoir d’une  progression personnelle.

La vie

La vie, rien ne vaut la vie

Pas de point, laisser ouvert

Rester ouvert

L’esprit se régénère, s’oxygène

Envol, liberté…

***

***

Jeudi 24 octobre 2019 vers 19h 30.

Les Commentaires sont fermés.

Il mondo della poesia |
Allusions infimes |
LaPage2 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | blog d'une pythagoricienne
| mes petites idées
| Blog de Aymane Hafit ...